Quel prix pour installer une pompe à chaleur ?

Partager sur facebook
Facebook
Partager sur twitter
Twitter
Partager sur linkedin
LinkedIn
0
(0)

L’un des meilleurs moyens de réduire sa facture d’énergie au sein d’un logement est de réaliser des travaux de rénovation énergétique. Ces travaux peuvent prendre la forme d’aménagements en termes d’isolation ou d’installation d’un nouveau système de chauffage. Parmi toutes ces solutions figure la pompe à chaleur, un dispositif qui permet de chauffer l’intérieur d’un logement grâce à l’énergie thermique présente dans notre environnement. Son installation permet généralement de diviser sa facture d’énergie par trois et de réduire son empreinte carbone. Mais quel est le prix pour installer une pompe à chaleur au sein d’un logement ? On fait le point.



Quels sont les paramètres qui influent sur le prix d’une pompe à chaleur

Une pompe à chaleur est un système de chauffage domestique dont l’installation requiert de nombreuses compétences, notamment en électricité ou en plomberie.
Il se révèle particulièrement difficile d’estimer avec précision le tarif de l’installation de ce système de chauffage sans avoir recours à un devis d’un professionnel. Cependant, certains critères peuvent vous aider à l’heure d’estimer les coûts des travaux.

Parmi ceux-ci, on retrouve :

Le modèle de pompe à chaleur : en fonction de la technologie embarquée (pompe à chaleur air-eau, air-air, géothermique, etc.), du modèle et de la marque de la pompe à chaleur, son tarif sera différent

La surface habitable : le tarif d’une pompe à chaleur varie en fonction de la taille du logement. En effet, un logement d’une grande superficie demandera un investissement plus important (notamment au niveau des tuyaux d’alimentation, etc.).

La main-d’œuvre : en fonction de la quantité de travaux à réaliser, du professionnalisme de l’équipe qui installera la pompe à chaleur au sein de votre logement et de la région dans laquelle vous habitez, ce tarif pourra sensiblement varier.

Le profil de votre logement : l’âge et le profil (isolation, vétusté, etc.) de votre logement viendront également influer sur le prix d’une pompe à chaleur. Généralement, l’installation d’une pompe à chaleur au sein d’un logement neuf est plus économique qu’au sein d’un logement ancien.

Le prix d’une pompe à chaleur air-eau

La pompe à chaleur air-eau fonctionne en puisant l’énergie thermique présente dans l’environnement pour ensuite chauffer de l’eau qui parcourra votre circuit de chauffage central pour réchauffer l’intérieur de votre maison.

On considère généralement que le tarif moyen pour l’acquisition et l’installation d’une pompe à chaleur air-eau revient entre 65 et 90 euros par mètre carré chauffé. Les différents modèles de pompes à chaleur air-eau ont des tarifs compris entre 6500 et 9500 euros. À cela, il faudra compter le prix de la main-d’œuvre qui pourra être compris entre 1500 et 3000 euros en fonction de la région dans laquelle vous habitez et du profil de votre logement.

Le prix d’une pompe à chaleur air-air

La pompe à chaleur air-air fonctionne de la même manière qu’une pompe à chaleur air-eau, sauf qu’au lieu de chauffer de l’eau, la pompe chauffe directement l’air de votre logement.

La pompe à chaleur air-air se révèle moins onéreuse que la pompe à chaleur air-eau. On considère que son tarif tourne autour de 50 euros par mètre carré chauffé. En fonction de la taille de votre logement, et en prenant compte le tarif de la main-d’œuvre, l’installation d’une pompe à chaleur air-air pourra vous revenir entre 2000 et 10 000 euros.

Le prix d’une pompe à chaleur géothermique

La pompe à chaleur géothermique est sans aucun doute le modèle le plus cher à installer, mais aussi celui qui permet de réaliser le plus d’économies d’énergies. Cette pompe à chaleur capte les calories stockées dans le sol pour les transformer sous forme de chaleur. C’est ce que l’on appelle la géothermie.

Le tarif par mètre carré chauffé d’une pompe à chaleur géothermique dépend des capteurs que celle-ci embarque. Dans le cadre de capteurs horizontaux (à même le sol), son tarif sera, en moyenne, de 100 euros par mètre carré chauffé. Dans le cadre de capteurs verticaux (enterrées sous la terre donc), son tarif sera de 170 euros par mètre carré chauffé.
Une pompe à chaleur pourra ainsi coûter entre 15 000 et 25 000 euros en fonction de votre logement, main-d’œuvre incluse.

Réduisez le prix de votre pompe à chaleur grâce aux aides énergie

Si l’acquisition d’une pompe à chaleur présente un investissement important, ces travaux peuvent être accompagnés de différentes aides vous permettant de faire baisser grandement le tarif d’installation.

Le programme MaPrimeRenov’

Le programme MaPrimeRenov’ a pour but d’encourager les travaux de rénovation énergétique. L’installation d’une pompe à chaleur vous permet d’être éligible à cette aide, à condition de démontrer que vous faites une réelle économie de consommation d’énergie au sein de votre logement. Par ailleurs, les travaux doivent être labellisés RGE (c’est-à-dire réalisés par des entreprises reconnues garantes pour l’environnement).

MaPrimeRenov’ permet de bénéficier d’une aide d’un montant maximal de 18 000 euros répartis sur cinq ans. La prime est calculée en fonction du montant des travaux et de vos revenus.

La prime “coup de pouce »

L’installation d’une pompe à chaleur au sein de votre logement vous permet de bénéficier de la prime « coup de pouce ». Cette prime se présente sous la forme d’un chèque qui vous permettra d’entreprendre l’installation de votre pompe à chaleur.

En fonction de vos revenus et de la taille des travaux, le montant de cette aide peut s’élever jusqu’à 4000 euros par foyer.

L’éco-prêt à taux zéro

L’éco-prêt à taux zéro permet à tous les propriétaires de bénéficier d’une aide pour l’installation d’une pompe à chaleur au sein d’un logement, et ce, sans conditions de revenus.

Cette aide permet de bénéficier d’un crédit sans taux d’intérêt ni avance pour des travaux de rénovation énergétique au sein d’un logement. En fonction de la nature des travaux, ce prêt permet d’emprunter jusqu’à 30 000 euros sans intérêt.

Ainsi, l’installation d’une pompe à chaleur permet à la fois de réduire son empreinte écologique et de faire de réelles économies d’énergie. De cette manière, le retour sur investissement est souvent très intéressant.
Pour accompagner cette transition énergétique, de nombreux acteurs publics proposent des aides financières pour l’installation d’une pompe à chaleur. Si vous souhaitez installer une pompe à chaleur chez vous, notre simulateur d’aides vous permettra de connaitre l’ensemble des aides auxquelles vous avez droit.

Cet article vous a-t-il été utile ?

Note moyenne : 0 / 5. Nombre de vote : 0

Aucun vote. Soyez le premier à attribuer une note à cet article !

Vous aimez nos articles ?
Inscrivez vous à notre Newsletter