La pompe à chaleur réversible

Partager sur facebook
Facebook
Partager sur twitter
Twitter
Partager sur linkedin
LinkedIn
5
(2)


La pompe à chaleur réversible, également connue sous l’acronyme PAC, permet d’équiper sa maison d’une installation « deux en un ».
En effet, la pompe à chaleur réversible permet à la fois de chauffer son logement en hiver et de le rafraîchir en été. À la fois fiable et respectueuse de l’environnement, la PAC réversible en séduit plus d’un, notamment grâce aux économies d’énergie qui découlent de son installation et qui permettent d’amortir rapidement son coût d’installation.
Peu gourmande en énergie, cette installation offre un confort thermique idéal dans les régions où les hivers sont rigoureux et les étés, chauds. On fait le point.

Le principe de la pompe à chaleur réversible

Fonctionnement d'une pompe à chaleur réversible

La pompe à chaleur réversible fonctionne tout simplement comme une pompe à chaleur traditionnelle, aérothermique (PAC air-air ou air-eau), ou géothermique.

La pompe à chaleur utilise alors l’énergie présente dans l’environnement (dans l’air environnant ou dans la terre pour ce qui est d’une pompe à chaleur géothermique) pour la restituer au sein du logement. Les calories présentes dans l’environnement ou dans la terre sont alors réinjectées dans le système d’aération ou dans les conduits d’eau de votre système de chauffage central.

La seule différence entre une pompe à chaleur traditionnelle et une pompe à chaleur réversible est que, dans le second cas de figure, la pompe à chaleur peut également rafraîchir l’air de votre intérieur.

Cette technologie deux en un se retrouve chez la plupart des pompes à chaleur air-air et chez certains modèles de pompe à chaleur air-eau ou géothermique.

L’installation d’une pompe à chaleur réversible

Il est fortement conseillé de s’adresser à un professionnel détenteur du label RGE (reconnu garant de l’environnement) pour installer une pompe à chaleur réversible au sein d’un logement. C’est la condition sine qua non pour s’assurer que votre pompe à chaleur respectera les normes d’installation et apporte une réelle plus-value énergétique à votre logement.

Le professionnel installera alors un module à l’extérieur de votre logement (qui captera les calories présentes dans l’environnement) et un module à l’intérieur de votre logement pour restituer l’énergie captée sous forme d’air chaud ou froid. Dans le cadre d’une pompe à chaleur air-eau, l’énergie sera restituée dans le circuit de chauffage central et d’eau chaude du logement.

La pompe à chaleur réversible présente l’avantage d’être particulièrement facile d’installation. Aucune autorisation spécifique n’est requise, et la pompe à chaleur s’adapte à de nombreux types de chauffage central.

La PAC réversible air-air ne requiert aucun système de chauffage central préalable installé au sein du logement.

Avantage et inconvénients de la pompe à chaleur réversible

La pompe à chaleur réversible présente de nombreux avantages et ne comporte que très peu d’inconvénients.

Tout d’abord, la PAC réversible présente l’avantage d’assurer à la fois le chauffage et la climatisation de votre logement, ce qui évite d’investir dans deux appareils différents. Cela permet à la fois de gagner en place au sein d’un logement de réaliser des économies d’échelle (pas besoin d’entretenir deux installations différentes).

Par ailleurs, la pompe à chaleur réversible permet de diminuer sa consommation d’énergie ce qui permet à la fois de faire des économies sur ses factures et de rentabiliser rapidement l’installation de la PAC.

La PAC réversible se révèle être également une formidable solution écologique : l’installation puise en effet l’énergie dans l’environnement, ce qui permet de réduire sa consommation d’énergie.

Finalement, l’utilisation d’une PAC réversible présente l’avantage d’être particulièrement intuitive, voire même automatique. On peut fixer des seuils de température qui réguleront l’apport en air chaud ou en air froid dans le logement.

Le principal inconvénient de la PAC réversible reste son coût d’installation relativement élevée qui varie en fonction du modèle installé et de la surface du logement chauffé.
Par ailleurs, dans certains cas, la pompe à chaleur peut demander l’installation d’un chauffage d’appoint (cheminée par exemple).

Néanmoins, de nombreuses aides fournies par l’ANAH (MaPrimeRenov’ par exemple) ou les collectivités locales permettent d’accompagner les ménages dans la rénovation énergétique de leur logement. L’installation d’une PAC réversible permet de demander ces aides. Celles-ci sont attribuées en fonction des revenus du ménage et du gain écologique des travaux. Pour calculer les aides que vous êtes susceptible de toucher, vous pouvez utiliser notre simulateur d’aides énergétiques pour les pompes à chaleur

Cet article vous a-t-il été utile ?

Note moyenne : 5 / 5. Nombre de vote : 2

Aucun vote. Soyez le premier à attribuer une note à cet article !

Vous aimez nos articles ?
Inscrivez vous à notre Newsletter