Isolation à 1 euro : arnaque ou réalité ?

Partager sur facebook
Facebook
Partager sur twitter
Twitter
Partager sur linkedin
LinkedIn
4.6
(68)

Depuis les années 2010, de nombreuses offres mettant en avant des travaux d’isolation aux prix dérisoires d’un euro ont vu le jour, aussi bien sur la toile que via des démarchages téléphoniques. Difficile de croire qu’il est possible d’isoler ses combles à ce prix… alors mythe ou réalité ?
Pourtant, bénéficier de ces travaux à prix réduit est possible… en prenant quelques précautions bien évidemment. On démêle le vrai du faux sur l’isolation à 1 euro.

Les certificats d’économie d’énergie (CEE) à l’origine de l’isolation à 1 euro

Les offres d’isolation à 1 euro reposent sur l’obligation qu’ont les vendeurs d’énergies de mettre en place des mesures d’économie d’énergie. C’est ce que l’on appelle les CEE.


Les CEE : qu’est-ce que c’est exactement ?

CEE

Les CEE, plus connu sous le nom de Certificat d’Économies d’Énergies est l’un des principaux outils de la politique de la maitrise et de la réduction de la consommation d’énergie en France.

Ce dispositif, mis en place au cours de l’année 2005 grâce à la loi pope, impose aux fournisseurs d’énergie (EDF, Engie, etc.) de participer activement à la réduction de la consommation d’énergie sur le territoire français. Ces entreprises fournisseuses d’énergie sont alors appelées les « obligés ». Un CEE correspond alors à 1 kWh d’énergie finale économisé.

Ces efforts sont alors récompensés par des CEE. Chaque année, les entreprises doivent alors justifier d’un montant de certificats égal ou supérieur à leurs obligations. Si l’entreprise ne remplit pas ses obligations en matière de participation à la réduction de consommation d’énergie, celle-ci fera face à une pénalité libératoire (une amende) pour chaque kilowatt par heure (donc chaque CEE) manquant.

Or, les CEE peuvent être acquis par de nombreuses entreprises et revendus ou cédés par la suite. Cette pratique ouvre donc la porte à des conduites peu scrupuleuses pour que les « obligés » puissent justifier de ses obligations en matière de CEE.

Un dispositif d’isolation à 1 euro réel entaché par des pratiques peu scrupuleuses

L’introduction des CEE et les obligations pour chaque entreprise de fourniture d’énergie à justifier de ces certificats ont mené à ce que l’on appelle les offres d’isolation à 1 euro.

En effet, les fournisseurs d’énergie, pour acquérir des CEE, peuvent choisir d’aider financièrement différents foyers pour la conduite et la réalisation de travaux de rénovation énergétique.

Or, il existe de nombreuses aides pour accompagner la réalisation de ces travaux, et notamment les primes coups de pouce « chauffage » et « isolation ». Les entreprises de rénovation énergétique signataire de la charte « coup de pouce » peuvent proposer des travaux d’isolation et pendre en charge les coûts pour obtenir des CEE. Ces entreprises peuvent donc réellement proposer une isolation à 1 euro.

Or, d’autres acteurs se sont emparés de cette appellation commerciale pour démarcher abusivement des clients, demander des remboursements après le chantier ou pour fournir des travaux de mauvaise qualité.

La réponse des autorités face à ces dérives


Pour limiter ces arnaques et autres dérives, l’état a tout simplement décidé de mettre fin aux offres d’isolation à 1 euro.
En effet, les primes coup de pouce pour l’isolation du plancher ou des combles seront maintenues pour les travaux engagés avant le 30 juin 2022, mais seront modifiées le 30 juin 2021 pour éviter toute mention frauduleuse de travaux à un euro.

Par ailleurs, l’État a mis en place une liste des entreprises signataires de la charte « coup de pouce isolation » susceptible de proposer des travaux d’isolation à 1 euro. Cette liste se trouve sur le site du ministère de l’Écologie. Cela permet aux particuliers intéressés par ces travaux de ne pas se faire avoir.

Isolation à 1 euro : les conditions pour en bénéficier.

Plusieurs conditions sont à remplir pour pouvoir bénéficier de l’offre isolation à 1 euro.
Tout d’abord, vous devez être propriétaire du logement (principale ou secondaire) dans lequel seront réalisés les travaux. Par ailleurs, le logement doit être âgé de plus de deux ans.

  • Vous devez être propriétaire du logement (résidence principale ou secondaire) dans lequel seront réalisés les travaux.
  • le logement doit être âgé de plus de deux ans
  • Les travaux devront être obligatoirement réalisés par un artisan RGE (reconnu garant de l’environnement). Vérifiez ce statut auprès de l’artisan afin de ne pas vous faire avoir !
  • L’entreprise ou vous-même devrez justifier que les travaux permettent de réelles économies d’énergie (au moins 30 % d’énergie consommés en moins).

Finalement, les primes « coup de pouce » étant soumises à des conditions de revenu, vous ne pourrez bénéficier de l’isolation à 1 euro uniquement si votre foyer est considéré comme « modeste » ou « très modeste ».

Isolation à 1 euro : les précautions à prendre avant de s’engager

Il est important de prendre en compte quelques paramètres vis-à-vis de l’offre d’isolation à 1 euro avant de s’engager, et ce, pour éviter toute arnaque.

Démarchage téléphonique

Démarchages téléphoniques : fuyez !

Depuis le 24 juillet 2020, le démarchage téléphonique est interdit en matière de rénovation énergétique. Pour cette simple raison, si vous recevez un appel téléphonique vantant les travaux d’isolation à 1 euro, il s’agira dans la grande majorité des cas d’un imposteur.

Label RGE

Depuis le 24 juillet 2020, le démarchage téléphonique est interdit en matière de rénovation énergétique. Pour cette simple raison, si vous recevez un appel téléphonique vantant les travaux d’isolation à 1 euro, il s’agira dans la grande majorité des cas d’un imposteur.

Visite technique

Un professionnel de l’isolation doit obligatoirement réaliser une visite technique avant le début des travaux. Cette visite technique a pour but de mesure l’ampleur des travaux. Si le professionnel ne réalise pas cette visite technique, pourtant obligatoire, vous aurez de grandes chances de faire face à un comportement frauduleux. N’hésitez donc pas à lui rappeler l’obligation de cette étape.

Délai de rétractation

Droit de rétractation

Un professionnel de l’isolation doit obligatoirement réaliser une visite technique avant le début des travaux. Cette visite technique a pour but de mesure l’ampleur des travaux. Si le professionnel ne réalise pas cette visite technique, pourtant obligatoire, vous aurez de grandes chances de faire face à un comportement frauduleux. N’hésitez donc pas à lui rappeler l’obligation de cette étape.

Trouver le bon artisan pour réaliser mes travaux d’isolation à 1 euro

La réussite ainsi que la qualité de vos travaux dépendra principalement du choix de l’artisan final. Privilégiez en un ayant une expérience de plusieurs années dans le domaine qui ne sous-traite pas ses chantiers.
Point Énergie vous permet également de trouver les artisans RGE proches de chez vous membres de son réseau.

Cet article vous a-t-il été utile ?

Note moyenne : 4.6 / 5. Nombre de vote : 68

Aucun vote. Soyez le premier à attribuer une note à cet article !

Vous aimez nos articles ?
Inscrivez vous à notre Newsletter